Réunion « Frelons » à la mairie d’Antony

Mercredi 29 Mars, la mairie d’Antony avait convié des apiculteurs actifs dans la ville à une réunion sur le frelon asiatique (Nom scientifique: Vespa Velutina) pour faire le point.

En plus des apiculteurs étaient présent:

– la maire-adjointe en  charge de l’environnement
– la responsable du Service Communal d’Hygiène et de Santé
– un responsable des pompiers de la caserne d’Antony
– le référent du groupe FREDON pour le département de l’Essonne

Apparu sur Antony il y a deux ans et ayant exercé une pression importante sur les ruches en fin d’année 2016, le frelon asiatique est en croissance importante.

Frelons

 

Avec 11 nids détectés en fin  2016 sur la commune d’Antony (probablement le double avec les nids non détectés), il faut s’attendre à avoir 60 nids en 2017.

Le référent FREDON rappelle l’écologie de l’insecte avec:

– 200 à 300 Reines qui sortent de chaque nid à l’automne pour se cacher dans la nature
– La création au printemps par la soixantaine de reines qui ont survécu à l’hiver, de nids primaires de petite taille (pamplemousse) qui peuvent se nicher n’importe où (dans les haies, les greniers, les abris de jardin, les armoires électriques, sous les plaques d’égouts)
-A partir d’un certain niveau de développement, la création d’un nid secondaire de taille importante (50 à 80 cm de diamètre) au sommet d’un arbre avec un accès dégagé et pouvant héberger plusieurs milliers d’individus.

http://www.fredonidf.com/actualites.php

C’est le nid primaire qui est réputé dangereux pour l’homme car il est camouflé à faible hauteur et les frelons peuvent attaquer s’ils se sentent en danger (à moins de 5 mètres du nid).

Le responsable des pompiers indique néanmoins qu’actuellement, le frelon n’est pas considéré comme un risque pour la population en raison du faible nombre d’accidents. En se basant sur les comptes-rendus d’intervention, il n’y a pas pour l’instant de risque avéré.
Les pompiers n’interviennent sur les nids de frelons que s’il y a un risque humain imminent et sont équipés pour faire ce type d’intervention (cela nécessite une combinaison spéciale en néoprène).

Il est fortement recommandé de ne pas intervenir soi-même mais de faire appel à une société spécialisée.

Actuellement, ce sont surtout les apiculteurs qui sont victimes du frelon asiatique car il décime les ruches.

Que faire en cas de détection de nid:
– si vous avez un doute (est-ce bien du frelon asiatique ?) appeler le référent bénévole FREDON de votre département ou du département voisin qui peut identifier le frelon (envoyez-lui une photo le plus vite possible) voire venir dur place ; les apiculteurs savant aussi les identifier sur photo la plupart du temps.

– Si risque imminent pour l’homme ou si une personne a été victime de piqûres : appeler les pompiers ; sinon, ils ne viendront pas.
– On considère comme risque la proximité immédiate d’un établissement public comme une école, une crèche ou un hôpital
– Si pas de risque imminent, le signaler à la mairie s’il s’agit de l’espace public, le faire détruire par une société spécialisée si c’est dans votre espace privé.

Ce contenu a été publié dans Frelons Guepes Insectes, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.