Période des essaims, récupération sur Antony, Verrières, Wissous, Fresnes, Bourg-La-Reine, Massy, et le sud de la région parisienne

Avec les premières belles journées de printemps, la période de l’essaimage arrive.

Si vous voyez un essaim, appelez-moi vite aux coordonnées suivantes et je viendrai les chercher rapidement et gratuitement bien sûr .

Gilles SKOWRONEK – GSKO APICULTURE
Récupération d’essaims

06 82 80 16 58
gsko.apiculture@gmail.com

 

essaim-facade

Une première vague d’essaimage a eu lieu vers mi-Avril, mais avec le temps froid actuel, ça s’est calmé. Quelques apiculteurs de mon entourage ont récupéré de beaux essaims. Personnellement, rien du tout, pas d’appels.

L’essaimage est un moyen pour les ruches fortes de créer de nouvelles colonies nécessaires pour la préservation de l’espèce.

Pour l’apiculteur, c’est à la fois:

  • une opportunité de récupérer des colonies et de créer de nouvelles ruches pour reconstituer son cheptel
  • le risque de voir partir la Reine et la moitié de ses abeilles qui emportent avec elles 1 ou 2 kilos de miel

Récupérer un essaim est aussi un moyen qu’offre l’apiculteur aux abeilles de survivre car il n’existe plus beaucoup d’arbres creux ou les abeilles peuvent se loger.

Elles trouvent alors un logis de substitution sous un toit ou dans une cheminée ce qui est rarement du goût des propriétaires. Une fois bien installées, il est assez difficile de les déloger et cela se finit généralement mal pour elles…

 

Ce contenu a été publié dans Essaims, Vie au Rucher, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.