Pesage de ruche

Comprendre ce qui se passe dans la ruche sans avoir à ouvrir est le principal challenge de l’apiculteur en ruche Warré.

Il est utile de pouvoir mesurer de manière factuelle la croissance ou la décroissance de la ruche au travers de son poids et de le noter dans le cahier de suivi pour pouvoir comparer les semaines ou les années.

Pour mesurer le poids sans avoir à soulever toute la ruche ce qui est souvent en dehors des possibilités l’été car le poids excède souvent 40 kilos, on procède par pesage d’une demie ruche.

Au moment de la mise en place, il suffit de placer un petit anneau en bas et  à l’arrière de la ruche sur le fond. Deux vis assez longues et robustes et un morceau de fil de fer est suffisant.

Il vaut mieux que le fil de fer soit assez lâche de manière que les vecteurs de force s’applique plutôt dans le sens longitudinal comme dans la photo ci-après. Le fil de fer va devoir soulever une demi-ruche ce qui peut dépasser les 30 kilos et il vaut mieux que ça tienne pour éviter les catastrophes!

20150711_141439

 

Ensuite, il faut se procurer un peson que l’on peut trouver dans les magasins apicole, mais aussi tout simplement dans le rayon « valise » d’un grand magasin pour 10 € environ.

Le peson dispose d’une aiguille (noire sur la photo) qui garde en mémoire le poids le plus élevé au moment ou l’on soulève.

Ensuite on procède comme sur la photo ci-dessous en tirant doucement sur la poignée jusqu’à ce que l’arrière de la ruche se soulève très légèrement. Comme 2 des 4 pieds restent en contact avec le socle, le poids indiqué est approximativement celui de la moitié de la ruche à 500 g près ce qui est une précision suffisante.

20150711_141558

 

Avant l’installation des abeilles, il faut mesurer à vide le poids de chacun des composants de la ruche: éléments, couvre-cadre, fond de ruche, cadres par dix, etc..

Une fois la ruche installé avec ses abeilles, on calcule en pesant la ruche puis en soustrayant tous les éléments qui font partie de la ruche. Le poids restant est composé d’abeilles (2 à 4 kgs), de miel, propolis, pollen, etc..

Le miel est très lourd et est souvent l’élément qui nous intéresse dans la pesée.

Par exemple, le 20 Juin 2015, la ruche W1 composé de 4 élément et d’un nourrisseur (sans la brique dessus) donne à la pesée 19 kg

La quantité de miel est donc de 19 x2 = 38 kg – 19,5 Kg de matériel – 4 kg estimé pour les abeilles et le petit matériel = 14,5 kg

Le 27/06 il y avait 16,5 kg et le le 05/07 19.5 kg

Chaque fois que l’on modifie la configuration de la ruche (ex. ajout d’un élément), il faut faire et noter une nouveau poids de référence qui sera ensuite amené à évoluer.

C’est aussi très utile pour savoir combien de miel on peut récolter pour que la ruche puisse garder une quantité de miel suffisante (en gardant une bonne marge) pour l’hiver.

Ce contenu a été publié dans Vie au Rucher, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.