Traitement antivarroa à l’acide Oxalique

Devant la persistance de la présence de varroas en nombre malgré les traitements à l’acide formique en Octobre et Novembre, et l’absence de couvain en Décembre, me voila décidé a faire un traitement à l’acide Oxalique.

20141212_183605Je profite d’une belle journée ensoleillée et sans vent en région parisienne pour procéder:

1- Fabrication d’un sirop de sucre 50/50 (100 g de sucre pour 100 ml d’eau)
2- Le sirop est versé dans le bocal qui est maintenu chaud dans un container bien isolé. La température diminue lentement et est controllée avec un thermomètre de cuisine (celui qui a servi a faire le candi)
3- Je verse avec la cuillère de dosage quelques grammes d’acide oxalique dans le sirop avec toutes les précautions d’usage: manip en extérieur, port de gants, de lunettes de protection puis je referme le bocal et j’agite doucement. Le dosage est de 35g pour 1000 ml de sirop (3,5 %)

4- Après agitation, attention à l’ouverture du bocal pour éviter les émanations d’acide (pourtant bien dilué, mais attention danger pour l’homme!)

5- Pendant que le mélange refroidit lentement dans son container isolé, je m’équipe en tenue d’apiculteur et j’allume l’enfumoir.

6- Tout est prêt. Il suffit maintenant de contrôler la baisse de la température avec le thermomètre. Quand la température se rapproche de 40°C, on se place à coté de la ruche et l’on ouvre après avoir légèrement enfumé.

7- Avec la seringue de 20 ml, j’arrose doucement (dégouttement) chaque entre-cadre ou il y a des abeilles avec Quelques ml (1 aller-retour par allée). La quantité de sirop ne devant pas trop dépasser les 50 ml par ruche. Il faut faire cela assez vite pour ne pas refroidir trop les abeilles au mois de Décembre (température entre 5 et 10 °C).

8- On referme et l’on nettoie soigneusement le matériel.

Après quelques jours, vérification si les abeilles ont bien supporté le traitement qui ne doit pas avoir lieu plus qu’une fois dans l’année car ça attaque un peu la chitine des abeilles (peut-être dangereux pour la Reine).

Tout semble s’être bien passé même s’il y a eu quelques imprévus:
– abeilles qui se précipitent sur la seringue car c’est sucré
– abeille perdu dans le bocal
– un ou deux vol d’intimidation

Il y a peu de cadavres sur le fond de ruche et cela semble normal en cette saison ou les nettoyeuses travaillent peu. Le traitement est bio et efficace à 90% sur les varroas. Cela reste à vérifier en début de printemps

Ce contenu a été publié dans traitement, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.