Construction d’un coussin avec nourisseur

Après la construction d’un coussin simple avec un cadre de bois, de la jute et de la paille de chanvre,voici quelques innovations avec la construction d’un coussin avec nourrisseur intégré.

L’objectif est de pouvoir poser un nourrisseur tout en gardant le coussin permettant d’évacuer l’humidité de la ruche.

Au début cela commence comme la construction d’un cadre par assemblage de 4 morceaux de bois:

  • Deux montants de 350 mm x 100mm x 27 mm
  • Deux montants plus courts 296 mm x 100 mm x 27 mm

Le cadre carré est assemblé avec des vis avec des avant-trous pour intégrer la tête de vis dans le bois.

On ajoute ensuite deux barrettes au milieu pour pouvoir supporter le poids du nourrisseur. Dans mon cas, j’ai utilisé des barrettes Warré que j’avais à disposition. Les deux barrettes sont découpées à la taille exacte et agrafées sur les montants.

20141123_122304

Le nourisseur rond du commerce se placera sur les deux barrettes, bien au milieu. La position du nourrisseur étant maintenue par des petits clous permettant d’éviter qu’il ne se déplace sur les barrettes et qu’il reste bien à sa place.

20141123_122344

On place ensuite le fond du nourrisseur. Dans mon cas, j’ai décidé de mettre de la moustiquaire agrafée, mais on peut aussi mettre de la toile de jute. Personnellement, j’ai préférée mettre de la moustiquaire car j’ai peur que la jute soit propolysée.

20141123_123404

On perce ensuite un trou dans la moustiquaire en face de l’entrée du nourrisseur avec des ciseaux et on élimine les arrêtes vives de la moustiquaire avec le passage léger à la flamme d’un briquet. Cela évitera aux abeilles de se blesser.

Une des problématique est d’éviter de ménager un passage entre le nourrisseur et la moustiquaire pour que les abeilles ne puisse passer dans le coussin. Je n’ai pas trouvé de solution miracle, mais j’ai adapté un goulot de bouteille plastique sur le nourrisseur et je l’ai collé. Cela permet de faire passer l’entrée du nourisseur au travers de la moustiquaire.

20141123_125431

Il ne reste plus qu’à poser le nourrisseur entre les clous guides et de tasser l’isolant autour du nourrisseur. Dans mon cas, j’ai mis de la laine vierge de mouton. Cette laine a été collectée sur des clotures, lavée puis chauffée quelques minutes dans de l’eau très chaude pour éliminer les parasites et les restes d’insecticide.

20141123_131030

Ce contenu a été publié dans Construction. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.