Récupérer les essaims ou faire l’élevage de Reines ?

Pour produire de nouvelles colonies d’abeilles il y a plusieurs possibilités:

  • soit récupérer les essaims qui sortent des ruches au printemps et dans ce cas, on récupère des Reines de gouttière plus ou moins bien fécondées par des Males inconnus. A terme, au lieu de développer des caractères intéressants, on développe le caractère d’essaimage des colonies et on ne produira que des essaims bâtards et quelconques.
    De plus , on ne fait que profiter du travail de sélection des autres apiculteurs et l’on se berce d’illusion en disant que l’on favorise la biodiversité alors que ce n’est que de l’entropie.
    C’est le niveau zéro de l’apiculture.

 

  • soit on sélectionne les meilleures ruches, ayant les caractéristiques les plus intéressantes, et l’on procède chaque année à un élevage de Reine avec reproduction dans des lieux sélectionnés pour contrôler la reproduction par des males choisis. Cela permet d’obtenir des colonie productives et non essaimeuse. C’est plus difficile, mais le retour sur investissement en vaut la peine.
    On ne joue pas à un jeu de hasard avec la nature et c’est finalement comme cela que l’homme a petit à petit développé tous les animaux domestiques et les plantes comestibles.

C’est , vous l’aurez compris, le second chemin qui a été choisi par le Bienehof de Mühldorf en Bavière .

BienenMarkt: la fête des abeilles

Les meilleurs éleveurs sont évalués par un jury et les colonies issues de ces élevages sont vendues chaque année aux enchères lors d’une fête de l’association appelé Bienenmarkt.

Les colonies mises aux enchères accompagné d’un livret notant leurs qualités individuelles et d’une note.

Cela permet aux membres de l’association d’élever leurs propres Reines avec des abeilles sélectionnées de grande qualité.

Les meilleures Reines de concours peuvent atteindre des prix élevés, un peu comme des chevaux de courses et donne lieu à des débats passionnés entre apiculteurs qui tentent de les acheter.

Cette fête dure toute une journée sur le site de l’association, attire beaucoup de monde au delà de la communauté des apiculteurs, pour son coté bon enfant, son orchestre de musique, ses stands de saucisses et de gateaux. Un vrai événement.

Fanfare Bavaroise

Fanfare Bavaroise

Il y a des stands pour les artisans vendeurs de matériels apicoles,

Abri de jardin pour les ruches

des formations pointues pour les apiculteurs, et même des discours politiques: Pour 2018, le ministre de l’environnement de la Bavière et le député local se sont déplacés:

Dr. Marcel HUBER: Ministre de L’environnement de Bavière

Il y a l’élection des meilleurs apiculteurs producteurs de Reine et même un discours  de la Reine des Abeilles de Bavière pour 3 ans (type Miss Abeille mais c’est une apicultrice)

Le président de l’association de Mühldorf, deux gagnants du concours de Reine, La Reine des Abeilles pour 3 ans, un formateur de l’association.

Dans une ambiance bon enfant et musicale, la journée se passe attablé sous les arbres à discuter. Les abeilles du rucher ne semblent même pas perturbées par tout ce remue-ménage…

Ce contenu a été publié dans Echanges / Tourisme, Techniques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.